Aujourd'hui je souffre du syndrome SICEM intolérance grave au champs électromanétiques artificiels de la technologie dite "sans fil".

J'étais comme vous bien sûr "branchée" sur le wifi et je pensais naïvement que le wifi du routeur  n'était pas nocif car réglementé au niveau de sa puissance (ce qui n'est pas le cas).

 

J'ai travaillé en entreprise jusqu'en 2014 et la dernière année au Flon à Lausanne dans la zone Free Wifi dont la puissance était décuplée lors des connexions des usagers.

Au bout de 2 semaines, j'ai commencé à avoir des migraines, puis des vertiges, et après 6 mois

j'étais devenue incapable d'apprendre de nouvelle tâches et cerise sur le gâteau je me suis mise a voir des saignements de nez a répétition......chaque fois que j'étais sur mon lieu de travail.

Continuer à travailler en entreprise était devenu impossible car partout le Wifi règne en Maître !

​A l'époque personne ne parlait des problématiques engendrées par les ondes.

 

C'est ainsi qu'en 2015 je suis devenue thérapeute holistique spécialisée dans les expertises techniques de l'équilibre biotique de l'habitat

pour ouvrir les consciences sur les dangers des technologies numériques

Ce qui déclenche toutes sortes de pathologies selon nos propres faiblesses.

 

En 2016 j''ai changé tout mon système informatique pour une connexion filaire (câblée) et ma santé s'est améliorée graduellement

 

Nous devons devenir "conscients" et connectés au vivant qui nous entoure humain, animaux, arbres

L'être humain a besoin d'interagir avec des personnes réelles et les outils numériques sont en train petit à petit de nous couper des relations humaines.

Je m'occupe de coaching pour les parents qui n'arrivent plus a gérer l'addiction aux écrans (tablette - smartphone) de leurs enfants et je leur explique pourquoi leurs enfants sont fascinés par l'écran et comment y remédier

Interview Anastasia Ribet 14.04.19 -
00:00 / 00:00