DE L'ANALOGIQUE AU NUMERIQUE

La 2G, plus connue sous l'acronyme GSM (Global System for Mobile Communications), est encore aujourd'hui le standard mondial en vigueur en matière de téléphonie mobile (communications vocales).

Elle marque le grand saut de l'analogique vers le digital

2005 La 3G (acronyme: UMTS, pour Universal Mobile Telecommunications Systems) marque un autre tournant, puisqu'elle permet de transmettre à la fois voix et données fréquences de 900 a 2100  Mhz

2012 La 4G a succédé à la 3G et à la 3.5G (version plus évoluée de l'UMTS) avec des fréquences de 2600 Mhz

La 5G représente donc la cinquième génération de standards pour la téléphonie mobile, et promet la transmission de données par seconde de l'ordre du gigabit

 

 3500 Mhz

 

 Elle marque l'entrée définitive dans le monde de (Internet of Things, Internet des Objets) ou IOT

 

 

Plus de 80 pays s'activent déjà à mettre en place l'infrastructure pour la généraliser sans avoir fait d'études scientifiques totalement indépendantes de l'industrie de la téléphonie.

On a aucune idée des conséquences de cette couverture totale du territoire par des ondes a basses fréquences, moyennes et hautes.

Les ondes entrent en résonnance avec certains matériaux et leur puissance augmente

4 Vm ext12Vm Zone rue Pixerecourt Paris