PARTICIPER

AU

SONDAGE

 

LES TECHNOLOGIES NUMERIQUES 

ONT UN IMPACT SUR LE VIVANT

Le radiologue Claude Monnet et son collègue, Pierre le Ruz, un docteur en physiologie, estiment en effet que les micro-ondes ont un impact sur toute matière vivante, qu'elle soit végétale ou animale. Ils suggèrent que l'humain s'habitue graduellement à l'exposition aux radiofréquences. Puis, lorsque l'exposition atteint un niveau élevé, des mécanismes de défense s'activent. Toutefois, la réponse de l'organisme, souvent inappropriée, engendrerait des réactions intempestives.

LES AINES

Des maladies neurodégénératives qui apparaissent généralement au troisième âge feraient leur apparition plus tôt chez certains individus, diminuant d'autant leur qualité de vie.

LES BEBES

Les deux chercheurs font également état de pathologies prénatales et postnatales, dont la naissance de bébés prématurés et des retards de croissance.

LES ADULTES

Chez l'adulte, les perturbations visuelles, des saignements de nez et de gencives seraient attribuables à l'exposition aux micro-ondes. Celles-ci entraîneraient également des problèmes psychiques et des troubles de comportement allant de la passivité jusqu'au suicide, en passant par la dépression et l'irritabilité.

33941-843bb157d2933471769af962dfb1d6bb.j